Un chantier, une histoire : autres

 

 

Renault, Arcoa, Stratimo,Siegfried Meier, bateaux en kit, Arcus

Bocciarelli, Bel, Brivio, Dorsett, Bristo, Katamar, Rotocraft, un Chantier allemand,

RENAULT, en association avec le chantier PENHOET a aussi lancé une gamme des bateaux...

Thierry B. nous envoie des photos de son Renault Penhoet, sauvé il y a quelques mois d'une destruction probable. Ce bateau, acheté neuf en 1967 par son précédent propriétaire, collaborateur Renault à l’époque, servait de décoration à la concession Renault dans laquelle il travaillait. C'était apparemment un invendu.

Il s'agissait d'un runabout équipé d'une mécanique Dauphine.

Publicité d'époque et à gauche présentation au salon nautique au CNIT en 1962

Dès son achat, son premier et unique propriétaire l'a transformé de manière artisanale en dinghy hors bord (travail très bien réalisé). La raison invoquée est que la mécanique présentait un grave défaut de conception avec des conséquences pouvant être tout aussi graves : c'est d'ailleurs la raison pour laquelle Renault en a arrêté la production au bout de 2 ans (1963)

Compte tenu de cette transformation, l'ancien propriétaire a revendu la mécanique Dauphine, et malheureusement jeté les éléments spécifiques (embase moteur...etc).

Retour sur l'histoire Renault-Penhouët... (archives Jean-Claude C., Alban G., HJP)

(extrait du journal interne Renault de l'époque)

"Au salon nautique de Paris, en octobre 1961, la Société Renault-Penhoët, filiale de la régie Renault, présentait son fameux runabout R.P.1, révolutionnaire par sa conception et son prix, lancé sur le marché début 1962.

Le R.P.1 est équipé du moteur Dauphine Gordini -ce qui lui vaudra le surnom de "Dauphine de la Mer"- développant 40 CV SAE (puissance brute, norme américaine) transformé pour son utilisation marine. La propulsion est assurée par une hélice orientable, escamotable et relevable qui tourne à demi-régime du moteur ce qui procure une meilleure traction en utilisation ski nautique.

La coque de 4,20 mètres de long pour 1,60 m de large est constituée de deux pièces moulées, sa construction est confiée aux Chantiers Navals de l'Atlantique (constructeurs du France, photo ci-contre).

La direction est assurée par un volant type Floride.

Sa vitesse est de 50 km/h. Il peut transporter 5 personnes. Les sièges sont facilement transformables en sièges "bain de soleil".

D'un poids total de 380 kg, ce runabout est facilement remorquable par une Dauphine".

 

de nombreux visiteurs sont venus admirer le R.P.1 qui a soulevé un très grand enthousiasme, aussi bien chez les jeunes que chez les moins jeunes...

Le R.P. 1 tire un skieur expérimenté

Démonstrations sur les eaux tumultueuses de la Seine

L'expérience sera sans lendemain. Pour les amateurs de vitesse, un moteur dérivé de celui de la R8, délivrant 60 chevaux, équipera les canots hors bord Mercury à partir de 1966.

Renault Marine puis Renault Marine Couach ont ensuite pris la relève jusqu'en 1982, comme motoristes pêche et plaisance.

Photos couleur ci-contre et ci-dessus extraites du catalogue

Dans sa version inbord, nous avons eu la participation, lors d'un rassemblement à Caen en 2007, de "Barracuda", alors aux mains de Christian P. Depuis, il a changé de propriétaire.

La coque de ce bateau a également été transformée par Runabout Service à la Garenne Colombes en version Hors Bord sous le nom de AIRESS 420

_______________________________________________________________________________________________________

ARCOA

_____________________________________________________________________________________________________

Stratimo...

"Mon grand-père qui se nommait Fred Motte, faisait des bateaux coque plastique, dont les tout premiers vers 1955-65. La marque était "Stratimo" et les modeles etaient JAM (I, II, III, IV)".

Pourriez m'aider a retrouver un de ces bateaux. Je suis ouvert a toute proposition pour que vous m'envoyez des photos de bateau "sans nom" qui pourraient etre un de celui la. Merci de votre aide.

 

Tristan a été récompensé : il a retrouvé un bateau de son grand-père Stratimo JAM4, numero 671!!! et après les aleas des transports sur des remorques d'époque, le bateau est arrivé à bon port... (photo à droite)

Ci-dessous, Michette, un autre Statimo propriété de Benoit D.

 

______________________________________________________________________________________________________